30 riverains bloquent la construction d’un nouveau groupe scolaire à Cabriès

ÉDUCATIONPublié le 31 octobre 2014 à 09h30

Les habitants de la ville de Cabriès (ville des Bouches-du-Rhône) ont un problème qui touche plusieurs générations depuis 12 ans : une école vétuste et pas pratique du tout. Trois cours de récréation différentes, des salles en préfabriqué, et des escaliers raides où doivent grimper chaque jour les petits élèves de maternelle. Et surtout des tas de réparations. En 2002, la municipalité a pris la décision de construire un nouveau groupe scolaire pour remplacer l’actuel. Une école toute neuve pour accueillir les maternelles et les primaires, juste en face de celle déjà existante.

30 contre 2 000

Une évidence pour de nombreux habitants et parents d’élèves. Mais pour une association composée d’une trentaine d’adhérents, l’évidence n’est pas là. Selon L’Association de Sauvegarde des Terres du Patrimoine et du Paysage (STEPPES), le nouveau groupe scolaire gênerait la vue sur le « Piton de Cabriès », un monticule rocheux de 250 mètres d’altitude où l’on trouve notamment l’école et la mairie. A chaque permis de construite, STEPPES a déposé des recours, évoquant des raisons environnementales et la fameuse « gène des perspectives monumentales du Piton ». Chaque fois, l’association a gagné devant la justice.

Pourtant la construction du groupe scolaire est soutenue par la majorité actuelle comme par l’ancienne, par les bâtiments de France mais aussi par 2 000 habitants signataires d’une pétition. Le maire, Hervé Fabre-Aubrespy, les villageois et l’association des parents d’élèves « Les écoliers du Piton » sont suspendus à la réponse du Conseil d’Etat qui ne devrait pas tarder. Si la réponse est favorable, elle annulera la suspension du permis de construire et les travaux pourront reprendre.

CityPost rencontrera le maire le 31 octobre pour connaitre ses intentions.

Andréa Dubois
@Dubois__Andrea

COMMENTAIRE


Une Réponse à “30 riverains bloquent la construction d’un nouveau groupe scolaire à Cabriès”

  1. sachetti

    Une nouvelle école serait enfin la bienvenue, j’y ai fait tout mon primaire dans cette école et elle commençait déjà à dater dans les années 70-80 et j’ose pas imaginer l’état des pré-fabriqués si ce sont toujours ceux posés à l’époque…..

    Répondre

Laisser une réponse