Une entreprise du pays d’Aix va transformer l’Alzheimer en mauvais souvenir…

SANTÉ – Publié le 5 novembre 2014 à 20h00

C’est sans doute l’une des découvertes médicales de l’année et elle a été faite à la pépinière d’entreprises de Meyreuil, dans les Bouches-du-Rhône. Nathalie Compagnone, chercheuse et fondatrice de l’entreprise ICDD (Innovative concepts in drug development), a trouvé un moyen de détecter la maladie d’Alzheimer dans le sang. Cette technique, fiable à 91%, permet de déceler le syndrome avant même qu’il ne se déclare.

Actuellement, c’est loin d’être le cas. Les médecins sont seulement en mesure de diagnostiquer un cas d’Alzheimer une fois la maladie déjà bien installée. La détection se fait par ponctions lombaires, une technique très douloureuse. Tout l’inverse de la simple prise de sang de Mme Compagnone..

Un pas de géant vers la possibilité de soigner Alzheimer

Aujourd’hui la maladie d’Alzheimer touche environ 900 000 personnes en France et peut-être 1,3 millions en 2020 selon les estimations de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale. Or, ce nouveau mode de diagnostic pourrait faire considérablement évoluer les chances de trouver un traitement efficace.

En s’appuyant sur cette technique, les entreprises de l’industrie pharmaceutique auront sans doute plus de facilités à trouver l’origine de la maladie et ainsi un moyen de la combattre en amont. Pour le patient et son entourage, cela constituera également une réelle plus-value. Être alerté tôt pour mieux appréhender, s’informer et s’organiser face à la maladie.

2,5 millions d’euros pour poursuivre la recherche

Pour arriver à un tel résultat, des échantillons de sang et de peaux de 200 patients et sept ans d’analyses ont été nécessaires. Aujourd’hui encore, les prélèvements sont stockés dans un bain d’azote liquide à -180°C dans le laboratoire de l’entreprise.

Un laboratoire qu’ICDD quittera bientôt pour aller à Gémenos dans une nouvelle structure. L’entreprise a besoin et cherche actuellement 2,5 millions d’euros pour se développer et ce, malgré les aides de l’État et d’actionnaires privés.

Hugo Lane
@LaneHugo

COMMENTAIRE


Une Réponse à “Une entreprise du pays d’Aix va transformer l’Alzheimer en mauvais souvenir…”


Laisser une réponse