Citiz : des voitures en libre-service à Marseille

TRANSPORT Publié le 9 janvier 2015 à 15h09

Des voitures en auto-partage et en libre à service, à Marseille c’est une aubaine. La ville qui vient d’être nommée « championne de France » de la pollution aux particules fines va devoir faire un travail pour réguler ces rejets, en majorité produites par les voitures (à Marseille, 75% des voitures roulent au diésel).

C’est ainsi qu’entre en jeu Citiz, un réseau coopératif de voitures en libre-service, autrement appelé « auto partage ». A travers 16 opérateurs présents dans une cinquantaine de villes en France, il propose des locations de voitures, essentiellement hybrides ou électriques, aux particuliers et entreprises. A Marseille c’est « Autopartage Provence » qui, depuis 2002, est en charge de cette coopérative de location de véhicules en libre service.

À Marseille et Avignon on compte plus de 70 véhicules en libre service, stationnés dans plus d’une vingtaine de parkings dans la cité phocéenne. L’opérateur « Autopartage Provence » réunit un centaine de sociétaires et 1500 adhérents. Quand on sait qu’une voiture partagée remplace 9 véhicules individuelles, à Marseille ce système supprime donc près de 13 500 véhicules sur les routes. Chaque année « Autopartage Provence » rajoutent 2 stations de parking et environs 3 ou 4 nouveaux véhicules entre Marseille et Avignon. Concernant l’état des voitures proposées en location, les véhicules sont changées tous les trois ans.

« C’est une formule vraiment plus économique » souligne Stéphane, Cityposter et usager du réseau Citiz depuis 3 ans. Pour Chloé, nouvelle adhérente, « c’est l’aspect écologique et communautaire qui m’a attiré ».

Depuis douze ans Citiz séduit aussi bien les particuliers que les entreprises. En effet le nombre d’utilisateurs ne cesse de croître. Le réseau national compte aujourd’hui plus de 15 000 adhérents, 700 véhicules et 300 stations.

Tiffanie Bonneau
@Tiffanie_CP

COMMENTAIRE


Laisser une réponse