CityPost visite le futur lieu de vie des Docks de Marseille

ÉCONOMIEPublié le 6 février 2015 à 10h45

La Joliette, Marseille, un quartier en plein renouveau depuis plus d’un an. Et le bâtiment des Docks n’est pas épargné par les travaux ! En février 2013, le groupe immobilier marseillais Constructa a donné le coup d’envoi de la restauration de cet ancien entrepôt avec un projet de galerie, 80 boutiques réparties sur 17 000 m². Six mois après le premier coup de pioche, CityPost s’est rendu sur place pour voir l’avancée du chantier.

Recréer du lien avec les habitants et les salariés

Les Docks de Marseille sont en plein remaniement ! Ce bâtiment qui servait à stocker les marchandises qui arrivaient par bateau au 19ème siècle, s’est par la suite transformé en immeuble de bureaux regroupant près de 200 entreprises locales et nationales. Le rez-de-chaussée est en train de se transformer en un lieu de vie avec des commerces de proximité, des boutiques de créateurs marseillais pour redynamiser le quartier et créer du lien avec ses habitants et ceux qui y travaillent. Cette galerie est composée d’une allée centrale reliant les atriums, et de trois zones distinctes : Le Village, le Port, et le Marché.

3 pôles, 3 ambiances

Denis Carlier, le manager des Docks a voulu personnaliser chaque pôle de la galerie, et a fait un énorme travail sur l’architecture et la décoration de chacun d’entre eux. Côté « Port » on retrouve donc des mosaïques dans les tons de bleu ainsi qu’une ouverture sur l’extérieur par des entrées cathédrales de part et d’autres du bâtiment. « On crée une véritable transparence dans le bâtiment pour récréer du lien avec les habitants et la mer qui se trouve juste devant nous » nous explique le manager. Dans ce premier pôle on pourra retrouver toute la partie alimentaire avec des restaurants, cave à bière et à vin. Un peu plus loin, l’allée centrale nous amène dans le pôle « Village » dans une ambiance plus « nature » grâce à des murs végétaux et des mosaïques vertes. Ici seront regroupées toutes les boutiques, mais Denis Carlier à souhaité mettre en avant les créateurs marseillais. On ne retrouvera pas les multinationales que sont Zara, H&M ou autres, mais des créations de la région telles que la marque de textile « triaaangles ». Et enfin, tout au bout de la galerie se situe la zone « Marché », un espace encore bien en travaux. Difficile d’imaginer pour le moment comment sera agencé ce pôle. Denis Carlier nous aiguille « nous allons créer un marché dans lequel nous allons retrouver 12 corners… du boulanger, au pâtissier en passant par le poissonnier, la rôtisserie, le primeur. Tous ces artisans vont se retrouver dans ce grand marché, avec également un marché bio de 600m²« 

Livraison prévue pour septembre 2015

Les 365 mètres de long de la galerie devraient ouvrir au public au mois de septembre 2015, et avec elle 80 boutiques. La liste de ces enseignes n’est pas encore connue, mais ce que l’on sait c’est que 400 emplois seront créés d’ici l’ouverture.

 Tiffanie Bonneau
@Tiffanie_CP

COMMENTAIRE


Laisser une réponse