Des enfants des quartiers nord à la réalisation de courts-métrages

SOCIÉTÉPublié le 20 février 2015 à 18h30

Mercredi 18 février, des enfants des quartiers de Saint-Mauront (Marseille, 3e), de Font-Vert (Marseille, 14e), de la Busserine (Marseille, 14e) et du Plan d’Aou (Marseille, 15e) étaient réunis à l’école de la deuxième chance (Marseille 15e). Tous issus de quartiers populaires, ils participent au projet LEA (Lecture et Ecriture Artistique). L’objectif final : réaliser quatre courts-métrages qu’ils auront entièrement écrits. Rassemblés dans l’amphithéâtre, les enfants ont assisté à deux projections : un extrait du film Khamsa de Karim Dridi et Les enfants dans les arbres de Bania Medjbar. Deux oeuvres qui ont en commun de se dérouler à Marseille et de placer des enfants de quartiers populaires au centre de l’intrigue.

Depuis trois mois, les réalisateurs en herbe participent chaque semaine à des ateliers d’initiation au cinéma. Ingénieur du son, clapman, acteur, caméraman… tous les rôles sont étudiés. Il y a aussi les séances d’improvisation qui remportent un franc succès chez les garçons comme chez les filles.

Aider un public en décrochage scolaire

Pour animer ces séances, l’association Ph’Art et Balises à l’origine du projet à fait appel à Urban Prod, une asso jeune, dynamique et motivée spécialisée dans l’audiovisuel. Catherine Vestieu, directrice de production chez Ph’Art et Balises souligne les mérites du programme : « on souhaite développer la créativité avec une dimension éducative. Au cours des séances, les enfants, lisent, écrivent, se concentrent. C’est intéressant car ce sont des publics généralement en décrochage scolaire ».

Au mois de mai, une fois les projets bouclés, trois jours de tournage sont prévus avec chaque groupe afin de mettre en boite les idées des néo-scénaristes. Ce programme coûte en tout entre 50 et 70 000€ financés par la préfecture, la ville de Marseille, le Conseil Général, des bailleurs sociaux ou encore la fondation Abbé Pierre.

Kevin Derveaux & Hugo Lane
@KevinDerveaux & @LaneHugo

COMMENTAIRE


Laisser une réponse