Quartier du Panier : web-documentaire sur la métamorphose

SOCIÉTÉPublié le 17 février 2015 à 17h03

Et la Panier dans tout ça ? La question qui a poussé les membres de l’association Tabasco Vidéo  à réaliser un web-documentaire sur l’évolution d’un quartier emblématique de Marseille. Situé au coeur du projet Euroméditerranée, un des plus grand programmes d’aménagements urbains européens, ce village dans la ville ne cesse de se métamorphoser. Entre le développement du tourisme, les nouveaux complexes culturels ou commerciaux, les galeries d’art et les nouveaux habitants, ce quartier historique et populaire change de visage.

« De 2006 à 2013, on animait une web TV sur le quartier du Panier », explique Elodie Sylvain, réalisatrice chez Tabasco. « On a réalisé plein de sujets avec les habitants, les écoles, les centres sociaux. Ce web-doc, c’est un bilan de toutes nos années de travail sur ce quartier, un moyen de savoir comment se prépare l’avenir et comment les habitants le perçoivent », souligne Elodie.

Le web-documentaire Et le Panier dans tout ça ? est divisé en trois. Trois parties pour trois regards différents : les collégiens, les primo-arrivants et les habitants de longue date. Le premier volet Regards de Collégiens est déjà en ligne. Pour les deux suivants, Tabasco vidéo en appelle au financement participatif sur le site kisskissbankbank.

« Il nous manque 5 000 euros pour boucler le projet. Le format web-documentaire offre plus de liberté et permet de mêler différents médias. Mais il implique un coût supplémentaire pour le développement web », précise la réalisatrice. « A tous ceux qui sont intéressés par les mutations urbaines et leurs impacts sur les habitants, venez soutenir notre projet », sourit Elodie.

Avec des interventions en milieu scolaire, des formations, des ateliers, Tabasco Vidéo met, au service de tous, des outils et un savoir-faire en matière de réalisation audiovisuel. Fondée en 1999, cette association donne aux habitants un moyen d’expression pas toujours accessible pour témoigner, ouvrir un débat et participer ainsi à la construction de la société dans laquelle il vivent.

Kévin Derveaux
@KevinDerveaux

COMMENTAIRE


Laisser une réponse