Bel Horizon : un match de foot à 60 mètres de haut

SOCIÉTÉ Publié le 7 mai 2015 à 17h15

« Fais la passe ! » « Mais non, y a faute ! » « BUUUUUTTTT !! » Non, nous ne sommes pas sur un terrain de football ou dans une cours de récréation mais bien sur le toit d’un immeuble de vingt étages. Celui de la tour Bel Horizon, cet immeuble en piteux état à deux pas de la gare Saint-Charles tout au bout de l’A7. Une quinzaine d’enfants joue au foot sur un petit terrain de fortune avec une vue imprenable : un panorama à 360° sur Marseille.

En réalité, ils sont là pour un film. Dans le cadre de son projet « Télévision participative du 3e arrondissement », l’association « Les têtes de l’Art » organise des tournages avec les habitants de cette tour délaissée des pourvoir publics : « avec la télé participative, on veut délivrer un message beaucoup plus social et humain que ce qu’on a l’habitude de nous servir dans les médias » explique Timothée Vignal, le coordinateur du projet.

Briser les clichés et faire remonter des problèmes

À l’origine des tournages à Bel Horizon, il y a une habitante, Florence Ballongue, qui a sollicité les Têtes de l’Art pour faire bouger les choses il y a un an et demi. Une première production de 33 minutes a alors vu le jour et pour cette deuxième saison l’association privilégie le format carte postale : « de courtes vidéos de 2/3 minutes avec les jeunes » poursuit Timothée Vignal. À l’heure actuelle, quatre courts-métrages sont déjà dans la boite.

Une volonté très forte de briser les clichés transpire dans ce projet mais pas seulement. Pour Florian, l’un des quatre jeunes en service civique, ces productions servent également à mettre en lumière « les problèmes qu’il y a au niveau de cette tour que sont le manque d’espace, le manque d’aires de jeu pour les enfants, les problèmes de stationnement… »

Hugo Lane
@LaneHugo

COMMENTAIRE


Laisser une réponse