Ce businessman reconverti en glacier

TERRITOIRE – Publié le 22 mai à 15H33

Votre beau-frère vous a sans doute déjà proposé un de ses barbecues dont il a (soit-disant) le secret. Vous avez déjà recommencé l’apéro en terrasse. Et vous hésitez depuis trois semaines à faire votre premier bain estival dans les calanques, alors que votre beau-frère (toujours lui !) s’est déjà « baigné fin avril ». Pas de doute summer is back, c’est l’été. Le top départ de la saison des glaces a été donné.

Vanille Noire, c’est l’un des glaciers du centre-ville de Marseille, pas sûr pourtant que beaucoup de rois du cornet aient le même itinéraire que Nicolas Decitre, le patron des lieux. « J’avais envie de me mettre à mon compte dans un domaine qui m’était cher : celui de l’alimentaire » affirme celui qui a entamé sa reconversion professionnelle à 40 ans après une carrière dans l’import/export. « J’ai toujours aimé trainer dans les cuisines de ma mère et de ma mamie […] et c’est aussi venu d’un voyage à New York où j’ai découvert le Laboratorio del gelato ». Après quoi Nicolas Decitre décide de s’inscrire en CAP pour finalement ouvrir sa boutique début 2014 à Marseille, dans le Panier.

Les glaces qu’il fabrique sont à son goût « peu sucrées et puissantes » des glaces « de texture » comme il aime à dire. Sa création qui se vend le plus : la vanille noire, élaborée à partir de gousses de vanille de Madagascar et d’Inde, crème, lait, sucre, oeufs auxquels l’artisan ajoute son ingrédient secret qui donne « cette couleur noire et un goût iodé ». Vous avez deviné de quoi il s’agit ? Nous, oui.

Chaque semaine, retrouvez le portrait d’un artisan local sur CityPost en partenariat avec la Chambre des métiers et de l’artisanat.

Hugo Lane
@LaneHugo

COMMENTAIRE


Laisser une réponse