Gerg & Co, une histoire de famille

TERRITOIREPublié le 12 juin 2015 à 17h00

Dans sa boutique/atelier du quartier Saint-Victor (Marseille, 7e), Gregory Donikian brique, ponce, chine des objets d’antan. Son métier : ébéniste/restaurateur. Depuis l’âge de 14 ans, il arpente les vides-greniers et autres marchés de brocanteurs à la recherche d’objets rares. Après des études d’ébénisterie (CAP, Bac Pro), il s’essaie à la marqueterie et décide d’ouvrir boutique à Marseille.

« Ce magasin, nous l’avons ouvert avec ma compagne Corine Vidili » explique Gregory Donikian. D’où le nom de l’enseigne « Greg & Co » a-t-on envie d’ajouter. Si Gregory travaille sur les matières brutes, Corine, elle, a lancé une gamme de luminaires et s’intéresse aux arts de la table. L’artisan passionné travaille également avec son père qui lui fournit des structures métalliques à partir des plans que le fiston lui a confectionnés : « mon père était artisan à l’origine puis il est parti à la retraite et je l’ai ré-embauché pour ainsi dire » sourit-il.

Ce travail en famille n’est pas le fruit du hasard. Il répond à la nécessité de se diversifier pour surmonter la crise qui n’épargne pas les artisans. Ainsi, « Greg & Co » propose aussi bien des articles adressés aux particuliers que « des solutions clés en main pour des restaurants, des épiceries ou des cabinets d’avocats » détaille Gregory. Décorateur, brocanteur, ébéniste, avec autant de casquettes, cet artisan couteau-suisse a encore de beaux jours devant lui.

Chaque semaine, retrouvez le portrait d’un artisan local sur CityPost.

Hugo Lane
@LaneHugo

COMMENTAIRE


Laisser une réponse