L’Africa Fête envoute le Cours Ju’ !

CULTUREPublié le 17 juin 2015 à 17h35

Les percussions résonnent, les corps s’agitent, les sourires se figent. Musiques et danses envoutantes sous le soleil,  la magie opère… Pour sa onzième édition, l’Africa Fête a ensorcelé le Cours Julien (Marseille 6e) samedi 13 juin. Entre animations artistiques et village associatif, le festival a ravi le public du début de l’après-midi à la tombé de la nuit.

Une trentaine d’associations liées à l’Afrique se partageaient l’espace. L’occasion pour la foule de rencontrer et d’échanger avec des acteurs qui renforcent les économies locales, développent l’éducation, la culture et luttent contre les fléaux sanitaires. Bien que la balade au sein du village se voulait un brin militante, l’essence du festival n’en reste pas moins la promotion des cultures africaines. Danseurs, acrobates et musiciens étaient là pour ça. Toute l’après-midi, les murs du Cours Ju ont vibré au rythme de l’Afrique. Un moment de rencontre festif et populaire, comme l’avait imaginé son créateur.

Mamadou Konté crée l’Africa Fête en 1978 à Paris. Le père fondateur du festival a quitté ce monde en 2007 mais son projet ne cesse de croître. L’Africa Fête est aujourd’hui implanté au Sénegal, au Benin et en France. L’année 2013 voit naître le projet FAFI : Festival Africa Fête Itinérant. Un programme qui réunit des artistes du Sénégal, du Benin, du Cameroun et de la France pour des résidences artistiques et des représentations uniques.

Quoi de mieux qu’une citation de Mamadou Kanté pour résumer l’esprit du festival : « gardons les yeux ouverts sur le monde, continuons à croire que les cultures s’enrichissent au contact les unes des autres avec respect et sans à priori, tout simplement. »

Kévin Derveaux
@KevinDerveaux

COMMENTAIRE


Laisser une réponse