Marseille 3013 : la créativité pour avancer

CULTUREPublié le 27 juillet 2015 à 18h05

« Dans dix ans, dans cents ans, dans mille ans, Marseille, tu la vois comment ? » La question résume à peu près la problématique posée par le collectif Marseille 3013. Bien connu pour avoir organisé en 2013 le Off de Marseille Capitale européenne de la culture, l’ovni culturel local est de retour. La famille 3013 vit depuis un peu plus d’un mois au 58 rue de la République (Marseille 2e), un lieu toujours en chantier mais volontiers ouvert au public.

« Dans chaque personne il y a de la créativité »

Peu à peu, cet ancien supermarché s’estompe pour laisser place au local 3013. 150 m2 entièrement dédiés à la culture. Un lieu d’expo, de résidences artistiques, de soirées, mais pas que… Ce nouvel espace se présente avant tout comme un lieu de rencontre. Objectif simple : favoriser les échanges entre et avec les habitants pour rêver, imaginer et développer le Marseille de demain. Le collectif lance des appels à projets ouverts à tous pour maintenir la dynamique de création participative née en 2013.

« Dans chaque personne il y a de la créativité, il suffit juste de donner un petit coup de pouce pour que ça se développe », lâche Stéphane Sarpaux, directeur de Marseille 3013. Via le site web du collectif, tous les habitants sont invités à présenter une idée, un projet pour remuer la métropole méditerranéenne. « L’idée, c’est de partir de la ville d’aujourd’hui est de se demander comment on aimerait qu’elle soit dans dix ans », explique Stéphane. L’équipe de 3013 effectue ensuite une sélection et accompagne les projets qui correspondent à l’esprit du collectif.  « Après le Off de 2013, on s’est dit que le public répondait vraiment à ces projets participatifs et que c’était pertinent de continuer », précise Stéphane.

Incubateur de projets fous

Marseille 3013 a, par exemple, proposé à la RTM (régie des transports marseillais) un projet pour rendre plus vivantes nos stations de métro ou tram. Le collectif a imaginé des enregistrements sonores d’habitants. 20 secondes pour rendre compte de l’ambiance qui règne dans le quartier.

Au cours de l’année capitale, Marseille 3013 avait permis l’émergence de nombreux projets hors-normes comme le camping urbain Yes We Camp. Le collectif travaille actuellement à de nouveaux événements. L’artiste Manyoly est actuellement en résidence au 3013 et prépare une exposition, vernissage le 11 septembre. Les 17 et 19 septembre, l’association vous donne rendez-vous au MuCEM pour la deuxième conférence de Marseillologie, une réflexion sur l’identité marseillaise et les clichés qu’elle véhicule. Du 1er au 4 octobre, Marseille 3013 vous propose le Trocadance : un troc de l’art. Flashez sur une œuvre et proposez ce que vous offrez en échange !

Kévin Derveaux
@KevinDerveaux

COMMENTAIRE


Laisser une réponse