Sur la plage abandonnée, littérature et farniente…

CULTUREPublié le 20 juillet 2015 à 18h02

Ramener les bibliothèques sur les plages. Un défi de taille au coeur du dispositif « Lire en short » qui vise à travers plus de 1 000 animations en France à valoriser les livres pour la jeunesse. Marseille accueille, elle aussi, cette manifestation culturelle avec en parallèle des animations sportives organisées par la municipalité sur la plage du Prado nord du 21 au 31 juillet.

« On sera là de 9h à 13h du mardi au vendredi […] on peut soit s’installer sur place, nous avons ramené des coussins et des tapis pour lire […] ou alors on peut amener des livres au bord de l’eau ou même chez soi et les ramener le lendemain », détaille Sylvain Chuzeville, bibliothécaire à la ville de Marseille. Vendredi 17 juillet, sur la plage du Prado/Roucas, des groupes d’enfants ont écouté le comédien Cyril Lecomte lire « Je sauve le monde dès que je m’ennuie » de Guillaume Guéraud. Le week-end d’ouverture qui a suivi a permis de donner le la de cette première fête du livre pour enfants à Marseille.

« Une lecture zapping »

Car l’attrait des jeunes publics pour la lecture est sans cesse remis en cause. Nombreux sont ceux qui justifient cette théorie par l’omniprésence d’écrans dans la vie quotidienne des minots d’aujourd’hui. Tablettes, téléviseurs, smartphones… difficile d’y échapper. Pourtant d’après Gilliane Santarelli, libraire spécialisée jeunesse (La Boîte à Histoires), cette idée ne tient pas la route : « ils sont juste plus exigeants […] c’est plus une lecture “zapping“ en fait et très exigeante mais ils lisent ! »

Vous avez compris ? Alors maintenant éteignez la tablette sur laquelle vous lisez cet article, mettez le smartphone en mode avion et allez lire en short sur la plage du Prado !

Hugo Lane
@LaneHugo

COMMENTAIRE


Laisser une réponse