Vitrollywood : limousines, tapis rouge et courts-métrages

CULTUREPublié le 31 août 2015 à 15h40

Vitrolles s’était parée de sa plus belle robe et de son plus beau costume samedi 30 août. Tapis rouge, strass, paillettes et flashes qui crépitent tous les ingrédients de le soirée cinéma 100% glamour étaient réunis. La commune du pays d’Aix accueillait, à la salle Guy Obino, la sixième édition de Vitrollywood, un festival de parodies cinématographique. Une soirée de remises de prix calquée sur Cannes ou les Oscars pour les jeunes Vitrollais.

Six ateliers d’une semaine ont eu lieu tout au long de l’été en collaboration avec des centres sociaux ou des associations. L’objectif : initier les adolescents à l’outil cinématographique. Côté organisation, les Vatos Locos Vidéo s’occupent de tout. Pour Ludovic Piette, créateur et directeur de l’association, l’objectif « c’est de faire un temps phare pour les jeunes qui ont participé aux ateliers et c’est une vraie action militante car on pense que faire un film c’est plus épanouissant que de rester prostré devant la télévision à regarder la télé-réalité ! ».

Une organisation rigoureuse

Le moins que l’on puisse dire, c’est que quand les Vatos Locos organisent une soirée, rien n’est laissé au hasard. En loge, quelques minutes avant le début, quelques voix masculines se font entendre : « les gars je suis tarpin dans la merde j’ai pas de ceinture, faut que je repasse chez moi ! » « ah t’y es beau gosse ! ». Côté filles, les talons sont hauts, les robes moulantes et le maquillage bien présent. Avant le début de la soirée, elles s’autorisent un sandwich en loge et rigolent. La philosophie du projet est là : être sérieux sans se prendre au sérieux.

Tout le monde est prêt, les limousines peuvent arriver. Après une séance photo devant les véhicules et sur le tapis rouge, il est temps de rentrer. Dans la salle de projection les six équipes s’installent à l’annonce du speaker sous un tonnerre d’applaudissement. C’est ensuite au tour du jury : cinq personnes du monde de l’audiovisuel et deux élus dont le président du jury Loïc Gachon, le maire de Vitrolles. Après quelques discours de rigueur, place aux films.

Des prix presque accessoires

Ils ont été tirés au sort et il s’agissait d’en proposer des parodies. Au menu que des best-sellers : E.T, La Famille Addams, Taken, La Fièvre du Samedi Soir, Kill Bill, Billy Elliot. Au total, neuf prix sont décernés dont celui de la meilleure actrice, du meilleur acteur, du meilleur film ou encore le prix du public qui a pu voter au cours de la cérémonie. À ce petit jeu, c’est Billy & Liotte qui l’a emporté. Ce court-métrage a même remporté les faveurs du jury qui lui a attribué le titre de meilleur film. Sous les applaudissements, le lauréats vont récupérer leurs trophées. Les sourires sont francs et les néo-cinéastes se congratulent sans jalousie. Une ambiance bon enfant où le prix devient finalement presque anecdotique.

Mais pour arriver à un tel résultat, des semaines de travail ont été nécessaires pour préparer la salle, réserver les véhicules ou encore trouver du personnel de sécurité. Pour organiser cette soirée gratuite, Vatos Locos Video a pu compter sur le soutien de la commune de Vitrolles qui a prêté gracieusement la salle et mis du personnel municipal à disposition. Des bénévoles ont également investi de leur temps. Quant à la société de limousines, elle est également vitrollaise. Un événement culturel et fédérateur qui devrait se renouveler l’année prochaine.

Le palmarès complet : 

1/ Mention spéciale « Espoir »:  « L’Alien aux pins perdus » de l’équipe  « Ovni Prod » de l’ AVES

2/ Mention spéciale « Chorégraphie « : « Les danseurs du dimanche » de l’équipe « les travoltas » du centre social Calcaira et de l’association Meleza

3/ Meilleur actrice : Clara Cadelano pour son interprétation de « Liotte » dans le film « Billy & Liotte » de l’équipe « Two Tchay Production » de l’association Point Sud

4/ Meilleur acteur : Lorick Lavie pour son interprétation de « Tony » dans le film « Les danseurs du dimanche » du centre social Calcaira et de l’association Meleza

5/ Meilleur  Production :  « Le secret de la chose » de l’équipe « Rapaces Production » de la Maison Pour Tous

6/ Meilleur Adaptation :  « Take or leave it » de l’équipe « One Tchay Production » de l’association Point Sud.

7/ Le Roucas d’or  (Prix de la mise en scène) :  « Cache cache de la mort  » de l’équipe « Hide N’ Seek Corp » de l’association Vatos Locos Vidéo.

8/ Prix du Public : « Billy & Liotte » de l’équipe « Two Tchay Production » de l’association Point Sud

9/ Grand Prix du Jury : « Billy & Liotte » de l’équipe « Two Tchay Production » de l’association Point Sud

 Hugo Lane
@LaneHugo

COMMENTAIRE


Laisser une réponse