Bricabrac : une école d’un genre nouveau

ÉDUCATIONPublié le 3 septembre 2015 à 17h47

En cette période de rentrée scolaire, une école alternative voit le jour à Marseille. L’espace éducatif Bricabrac ouvre ses portes dans le 15e arrondissement. Ce projet, porté par une association loi 1901, propose un apprentissage différent, une autre vision de l’école.

Enseigner autrement

L’espace éducatif Bricabrac accueille des enfants entre 4 et 10 ans en classe unique. L’idée est d’adapter l’enseignement à chaque individu. A chacun son rythme. Bien que les objectifs pédagogiques demeurent identiques à ceux de l’éducation national, le système est différent. « Il n’y a pas de programme fixe, de journée type », explique Erwan Redon, enseignant de l’espace éducatif Bricabrac. C’est l’enfant, de par son niveau et son attitude qui va tisser le fil de son apprentissage.

L’éducateur est là pour lui donner les outils et lui proposer des activités qui lui permettent de progresser dans ces apprentissages globaux. Grâce à deux déclarations administratives, l’espace éducatif Bricabrac possède la double casquette : école et accueil de loisirs. Quelque soit le moment de la journée, les activités ludiques et éducatives visent l’épanouissement des élèves. Certes, pour le moment le projet reste théorique. Seuls les mois de pratique révéleront si ce choix pédagogique est efficace. Dans tous les cas, il est le résultat de plus d’un an de réflexion et de travail en commun.

Un projet collectif

C’est dans le 3e arrondissement de Marseille que le projet a vu le jour. Enseignants ou parents d’élèves, mécontents ou déçus du service public, se sont réunis pour trouver une alternative et proposer une solution. « Une fois le projet pédagogique défini, il a fallu clarifier un modèle économique, lever des fonds, chercher des locaux », raconte Nicolas, membre du projet. Le plus compliqué fut de trouver un lieu.

Initialement, l’espace éducatif Bricabrac devait s’installer dans son lieu de naissance, le 3e arrondissement. Mais les recherches furent vaines. Bien que le projet soit entièrement laïque, c’est finalement une église protestante du 15e arrondissement qui leur propose une salle, fin août. Après un emménagement express, le lieu est prêt à accueillir les enfants. Les frais sont de trente euros par mois et par famille. Vous retrouverez toutes les informations pratiques ici. La rentrée aura lieu le lundi 7 septembre.

Kévin Derveaux
@KevinDerveaux

COMMENTAIRE


Laisser une réponse