Cite Bellevue : un chantier par et pour le quartier

SOCIÉTÉPublié le 17 septembre 2015 à 15h03

Marteau piqueur et scie circulaire résonnent dans la cité Bellevue, Marseille 3e. Il ne s’agit pas de l’écho des chantiers d’Euromediterranée qui métamorphose peu à peu les abords du quartier Saint-Mauront. Mais bien des travaux qui se passent dans la cité. Le collectif Cabanon Vertical et l’Association départementale pour le développement des actions de prévention des Bouches-du-Rhône (ADDAP13) s’affairent depuis le 14 septembre pour redonner aux habitants un espace public digne de ce nom.

Penser l’aménagement avec les habitants

Déjà présents au parc Bellevue en mars dernier pour aménager des agrès de musculation, l’association Cabanon Vertical et l’ADDAP13 remettent le couvert pour un chantier d’une semaine. Objectif : construire de grands bancs en béton avec dossiers et ombrières métalliques. Le lieu et l’objet du chantier ne sont pas le fruit du hasard. Ils résultent d’un échange avec les habitants.

« C’est un endroit qui est déjà utilisé par les habitants, un lieu où des gens se retrouvent tous les jours, assis sur un muret », précise Olivier Bedu, directeur du Cabanon Vertical. « Au lieu de travailler sur des plans, l’idée c’est de venir voir ce qu’il se passe sur place. Prendre en considération le mode d’habiter, le mode de vivre des résidents et d’y apporter plus de qualité », poursuit Olivier. Le projet bouclé, le chantier peut commencer. L’ADDAP13 propose alors à certains jeunes du quartier de venir participer au travaux.

« Ça redonne vie au quartier »

L’ADDAP13 s’occupe, entre autres, d’insertion professionnelle. C’est dans ce cadre que de jeunes habitants du parc Bellevue participent au chantier. « Au lieu de tenir les murs, ça nous fait un peu de travail. Et, comme c’est pour le quartier et que j’habite ici, je me suis dit : je vais participer », explique Abasse entre deux coup de visseuse. Samy, lui, préfère lâcher son marteau piqueur pour nous dire deux mots : « ce qui est bien c’est qu’on a pu participer à l’élaboration du projet. Ça redonne vie au quartier ». Ferraillage, coffrage, béton… « C’est une expérience enrichissante au niveau professionnel et ça nous fait une petite rentrée d’argent », ajoute Bouzi, déjà présent sur le premier chantier en mars 2015.

« Le chantier vient du quartier, est fait pour le quartier et par le quartier », résume Olivier Bedu. Ce projet du Cabanon Vertical est élaboré en étroite collaboration avec le Groupement d’intérêt public (GIP) politique de la ville. Le budget de plus de 20 000 € est soutenu par la ville de Marseille, le GIP politique de la ville, la fondation de France, la région PACA et la fondation Logirem. La mise à disposition du nouveau mobilier urbain est prévu pour le jeudi 24 septembre.

Kévin Derveaux
@KevinDerveaux

COMMENTAIRE


Une Réponse à “Cite Bellevue : un chantier par et pour le quartier”

  1. P. Vincent

    Chaque petit pas en avant est un grand pas en arrière de moins ! Bravo pour le projet on pense à Malik et ses poufs Loukoum

    Répondre

Laisser une réponse