Rencontre avec la Fondation Agir Contre l’Exclusion

TERRITOIREPublié le 29 octobre 2015 à 18h17

« L’idée de base c’est de se dire qu’un territoire, si l’on contribue ensemble à son amélioration, il va permettre à tout le monde de grandir », affirme Malika Idri, coprésidente de la Fondation agir contre l’exclusion sud Provence (FACE Sud Provence). Cette chef d’entreprise engagée est venue chez Citypost pour nous parler de son association. Un club d’entreprises qui accompagne l’accès à l’emploi, à la formation, qui lutte contre l’exclusion.

FACE Sud Provence regroupe des entreprises qui unissent leurs moyens et leurs compétences pour travailler ensemble à l’amélioration du territoire. « On n’attend  pas des entreprises qu’un soutien financier, ce qui nous intéresse c’est l’engagement », souligne Malika Idri. « On demande aux entreprises de venir sur le terrain, de rencontrer des demandeurs d’emplois pour les aider, de venir dans les collèges pour lutter contre le décrochage scolaire, d’intervenir auprès des entreprises pour parler de diversité et de véhiculer les valeurs de la fondation », poursuit la coprésidente.

FACE à l’école et à l’emploi

Sur le terrain, FACE dispose de plusieurs leviers pour agir. La fondation lutte tout d’abord contre le décrochage scolaire. Des chefs d’entreprises, adhérents de l’association, interviennent tout au long de l’année dans les collèges. Ces interventions visent deux objectifs. D’un côté, le travail autour de la motivation, apprendre à cerner ces compétences, donner envie de construire des projets. De l’autre, la valorisation des filières techniques. FACE travaille aussi avec les demandeurs d’emploi en proposant plusieurs coups de pouce comme des formations pour optimiser sa recherche d’emploi, des rencontres avec des chefs d’entreprises ou encore des projets expérimentaux comme le CV vidéo. FACE intervient également auprès des entreprises pour favoriser les changements de regards, l’égalité des chances, encourager la diversité.

FACE Sud Provence œuvre depuis plus de 20 ans sur notre territoire. Elle regroupe aujourd’hui 40 entreprises adhérentes. L’année dernière, plus de 1100 collégiens ont été sensibilisés et 335 demandeurs d’emploi des Bouches-du-Rhône ont profité de l’expérience CV vidéo.

Kévin Derveaux
@KevinDerveaux

COMMENTAIRE


Laisser une réponse