Que disent les premiers chiffres du baromètre de l’économie locale ?

ÉCONOMIEPubliée le 3 novembre 2015 à 17h12

Eco-Experts PACA, le premier baromètre de l’économie de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur vient de publier ses premiers chiffres. Cet outil, lancé par la profession comptable en PACA, révèle l’activité des très petites entreprises et petites et moyennes entreprises (TPE-PME) de la région. Les données divulguées fin octobre sont calculées sur les chiffres des bilans 2014 et du premier semestre 2015. Les chiffres d’affaires et l’emploi restent stables, les exportations et les investissements, eux, sont en baisse.

Une dynamique régionale en dessous de la moyenne nationale

En région PACA, la progression du chiffre d’affaire des TPE-PME affiche 1%, un chiffre identique à la moyenne nationale. Idem pour l’emploi, les effectifs sont restés stables en PACA comme en France. En revanche, les exportations des entreprises régionales affichent une baisse de 1% alors qu’elles ont augmenté de 6% sur l’ensemble du pays. Les investissements présentent aussi un recul de 15% quand la moyenne nationale chute de 6%. Le baromètre de l’économie locale montre donc une dynamique régionale plus faible que la moyenne nationale. Notre territoire semble pourtant avoir le potentiel pour inverser la vapeur. « Marseille y est presque, il ne manque pas grand chose », affirme l’économiste Nicolas Bouzou.

Des marchés à portée  de main

« Il y a beaucoup d’innovation et de start-up en PACA mais elles sont petites. Il faudrait des mesures fiscales pour les aider à s’épanouir, ça aurait des conséquences positives pour tout le monde dans la région », poursuit l’essayiste. D’après Nicolas Bouzou, il faut continuer à développer l’économie touristique et culturelle pour attirer les entrepreneurs. Il n’hésite pas à comparer avec Liverpool, une métropole qui a su utiliser le tremplin capitale européenne de la culture en 2008 pour remuscler son économie.

Mohamed Laqhila, président de l’Ordre de Experts-comptables Marseille PACA voit plus loin : « il faut regarder vers l’Afrique. Marseille est une ville portuaire, les marchés sont à portée de main ».  Nicolas Bouzou acquiesce et ajoute « ce sont en plus des pays en pleine croissance ». Sur le potentiel économique de la région, nos deux experts se montrent optimistes. Prochaines données du baromètre en janvier 2016.

Kévin Derveaux
@KevinDerveaux

COMMENTAIRE


Une Réponse à “Que disent les premiers chiffres du baromètre de l’économie locale ?”

  1. Bonjour,je me suis toujours daemnde9 ce que ce jeune professeur faisait dans les rangs du lkp.J ai constate9 , par la suit,e qu il avait choisi de faire des confe9re9nces, il est intervenu d apre8s mes informations en Haefti en Juillet ou Aofbt 2009 dans le cadre d l Alliance frane7aise Visiblement il a quitte9 le mouvement sur la pointe des pieds.

    Répondre

Laisser une réponse