Bilan et perspectives de l’Aéroport Marseille Provence

ECONOMIEPublié le 14 janvier 2016 à 9h19

La fréquentation de l’Aéroport Marseille Provence (AMP) n’en finit plus d’augmenter. Le 12 janvier, Pierre Régis, président du directoire de l’AMP,  et son équipe présentaient les résultats de l’année 2015. Ils en ont également profité pour faire état des nouveautés de l’AMP pour 2016. L’aéroport situé au bord de l’étang de Berre séduit les compagnies aériennes et particulièrement les compagnies low-cost.

Sur les 8,26 millions de passagers passés par l’AMP, un peu plus de deux millions viennent de ces vols à bas coût soit une augmentation de 12,1% par rapport à l’année précédente. Pour poursuivre dans ce sens, treize nouvelles lignes vont voir le jour en 2016 dont trois easyJet et cinq de la nouvelle compagnie Volotea. Cette dernière, née en 2012, assurera des liaisons avec Rennes, Prague, Naples, Dubrovnik et Faro. De quoi dépayser les Provençaux.

Les usagers vont également être amenés à s’exprimer sur l’aéroport. Au mois d’avril, une nouvelle plate-forme collaborative en ligne sera lancée pour qu’ils puissent apporter leurs remarques, envies ou reproches. Ces éléments doivent servir de base à l’équipe dirigeante pour façonner l’AMP de demain. Et quelques chose nous dit qu’il y a quelque chose à faire le terminal MP2, le parent pauvre de l’aéroport marignanais…

Hugo Lane
@LaneHugo

COMMENTAIRE


Laisser une réponse