Eurasia Twin envoie 20 jeunes volontaires en Asie

SOCIÉTÉPublié le 15 février 2016

« Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage », disait Joachim Du Bellay dans Les Regrets. Un sonnet qui évoque la douleur de l’éloignement du pays natal, mais considère également le voyage comme une expérience d’apprentissage, de formation intellectuelle, une quête initiatique. Ce poème humaniste vieux de plus de 450 ans fait encore une fois sens ce jeudi 11 février dans les locaux de la Maison de la Région à Marseille. Une vingtaine de jeunes volontaires y est réunie. En mars prochain, ils s’envoleront vers des horizons lointains dans le cadre du programme Eurasia Twin. Arménie, Cambodge, Chine, Inde, Grèce, Japon ou encore Vietnam, autant de destinations qui accueilleront ces Services Civiques pour des missions majoritairement éducatives ou sociales.

Financé par l’État et l’Europe, ce programme lancé par l’association Eurasia Net se construit en plusieurs temps. Le pré-départ, au mois de février, la mobilité internationale, d’une durée de 3 à 6 mois à partir de mars, et enfin deux mois de restitution de l’expérience. Certains donneront des cours d’anglais à des enfants du pays d’accueil, d’autres viendront en aide aux animaux errants des rues. Toutes les missions ont pour but d’impliquer les volontaires dans une mission de bien commun.

Un enrichissement autant personnel que professionnel 

Le jour de notre tournage, les participants devaient présenter leurs destinations, à travers un exposé souvent humoristique ou du moins interactif avec des quiz, ainsi que l’organisation qu’ils allaient rejoindre sur place. L’impatience se lit dans les comportements : « j’ai fait une licence pour travailler dans les ONG, ça correspond vraiment à mon projet professionnel et puis il y a le côté découverte d’une nouvelle culture […] je sais que je vais vraiment m’épanouir là-bas », lâche Fabio qui s’envolera pour la Chine bientôt. Même enthousiasme chez Joanna : « ça fait longtemps que je voulais travailler dans l’humanitaire et je voulais partir en Inde dans le cadre du volontariat donc c’était l’occasion rêvée ! »

À l’origine du programme, l’association Eurasia Net qui milite depuis 2013 pour le renforcement de la coopération entre l’Europe et l’Asie. « À travers une mobilité internationale on développe énormément de compétences, des compétence transversales : linguistiques, de travail en équipe et culturelles », explique Bertrand Soulcié, responsable de l’association. Contribuer à l’ouverture d’esprit et développer des compétences professionnelles à travers des missions sociales à l’étranger, deux facettes de cette association marseillaise. En espérant que le chemin de retour des volontaires soit moins turbulent que l’Odyssée d’Ulysse…

Hugo Lane
@LaneHugo

COMMENTAIRE


Une Réponse à “Eurasia Twin envoie 20 jeunes volontaires en Asie”


Laisser une réponse